jeudi 11 janvier 2018

Commissaire sportif...Comment s'investir

 
Suite au dernier stage commissaire sportif qui s’est déroulé à Bordeaux le samedi 16 décembre, notre formatrice Emilie DUPLESSIS (membre de la commission sportive du CNK) nous adresse  ce lien pour toute personne (diplômée commissaire sportif) désirant s’impliquer dans cette fonction au niveau national.
 
 

jeudi 4 janvier 2018

Coupe de Noël....Le bilan complet

Retrouver le bilan complet de la dernière édition de la Coupe de Noël en CLIQUANT ICI

 

jeudi 23 novembre 2017

Coupe de Noël 2017...La nouveauté.



Photo Luis Martinez
Le dimanche 17 décembre 2017 se tiendra notre Coupe de Noël pour laquelle vous trouverez toutes les informations en CLIQUANT ICI.
Et il a une grande nouveauté cette année puisqu'il y aura un tournoi Kendo-Naginata.
Nous espérons donc que nous serons nombreux à y participer (... ne serait-ce que pour passer un bon moment ...) : compétiteurs, juges de tables (y compris ceux formés la veille), arbitres ... et spectateurs bien sûr !
 


mardi 18 avril 2017

5e Rencontre Bordeaux-Fukuoka Démonstration 1er avril 2017 au Miroir d'eau à Bordeaux

C’est la troisième fois que la délégation japonaise de Fukuoka, sous la direction de Sumi Masatake, 8e dan Hanshi, offre à Bordeaux, sa ville jumelle, une démonstration d’arts martiaux : Kendo, Naginata et Iaïdo.

A la délégation japonaise, des hauts gradés français se sont associés pour offrir une démonstration en public toujours aussi impressionnante et forte. Nous les en remercions très sincèrement car c’est une expression unique d’une pratique à très haut niveau, très peu accessible en dehors du cercle fermé des adeptes des arts martiaux.
Toutes les images d'Anne-Marie Chauvergne sont ici https://goo.gl/photos/kvzDYzP7ZPXHaChBA

Cette année, ce n’est pas la chaleur de l’été et les dalles surchauffées de la fin d’une belle journée ensoleillée du mois de juillet qu’il a fallu vaincre mais la pluie, accompagnée des rafales de vent d’ouest et, un sol humide et glissant. Malgré les intempéries, et incertaine jusqu’au bout, la démonstration a finalement eu lieu pour le plus grand bonheur de tous les spectateurs et participants.

Beaucoup d’émotions dans la réalisation des kata de Kendo et de Naginata, des Kendo et Naginata Tachiai, des Ishu Tachiai. Les générations se mêlaient pour montrer que la pratique de ces arts martiaux n’est pas une simple discipline sportive et physique mais un développement spirituel et culturel, une capacité de s’harmoniser avec l’autre pour construire une vie harmonieuse permettant le développement d’une force de caractère et de meilleures qualités humaines.

Voici ce que disait Sumi senseï l’année dernière :
Autre notion importante de "savoir être" à transmettre : "À n'importe quel moment et en toutes circonstances, il faut agir sérieusement en rejetant tout esprit inutile pour de bon."
Cette disposition d'esprit est importante pour que nous ne nous trompions pas dans la réaction. L'erreur de réaction peut nous entrainer directement vers la mort. Il est indispensable de réfléchir aux efforts durs à réaliser et à ce que cela signifie dans les pratiques mentales des anciens. Les anciens cherchaient, au travers d'une pratique très dure, à atteindre l'état d'esprit vide ; il est exprimé par les mots japonais tels que : "mushin", esprit vide ;  "chôshin", esprit clair et limpide ; "munén-musô", esprit sans désir et sans pensée ; "meikyo-shisui", esprit comme un miroir reflétant l'eau calme.

Nous pouvons compléter ces notions par celles de Kenji Tokitsu dans « Le ki ou le sens du combat » :

« Nous pouvons dire que le budô est le produit d’un paradoxe réalisé par le pragmatisme des arts martiaux japonais poussé à une limite. Car, dès que l’adepte devient sensible à ce qui se passe dans son esprit, l’objectif commence, comme je viens de l’expliquer, à se déplacer vers la recherche de la qualité du combat. 
Le centre des préoccupations était auparavant : « Combien d’ennemis as-tu tués ? » 
Il devient : « Comment as-tu vaincu l’adversaire sans le tuer ? »
Le sabre, originellement destiné à tuer l’ennemi, se transforme progressivement, avec la naissance puis la stabilisation de l’idée de seme, en « sabre qui fait vivre l’homme » par le fait de renforcer la conscience du poids de l’être. L’idée du budô moderne est le développement de cette pensée.
Si nous survolons de cette manière l’évolution de la conscience d’un adepte, nous pouvons comprendre que c’est à partir du moment où il prend cosncience de l’importance de ce qui est d’ordinaire invisible que sa formation subjective commence. Ce quelque chose, la clef du budô, est le ki. 
Autrement dit, aussi longtemps qu’une personne ne réalise pas cette sensation du ki dans la pratique des arts martaiux et qu’elle ne parvient pas à construire celle-ci en remettant en cause son être, elle ne pourra pas suivre avec justesse le chemin de l’auto-formation, faute d’éclairage dans un chemin ténébreux."

J’espère que la série photos que j’ai prises lors de cette démonstration essaient de transmettre au mieux cet état d’esprit. Rien n’est plus difficile de traduire en images l’idée du budô.

Anne-Marie Chauvergne

vendredi 7 avril 2017

En quelques mots

Le mot de SUMI Sensei

Tout d'abord, je tiens à remercier du fond du cœur tous ceux qui organisent cet évènement amical : le 5e échange des arts martiaux entre Bordeaux et Fukuoka.

Nous, amateurs de budo de Fukuoka qui visitons Bordeaux depuis ces quatre dernières années, nous sommes profondément impressionnés et apprécions vos attitudes d'entraînement sincères et sérieuses.

Au travers du keiko, nous pouvons vivre une meilleure compréhension mutuelle en dépassant nos différences : différences d'expériences de niveaux et de grades. Cela nous permet d'alimenter notre pleine motivation dans notre propre entraînement. Différences de coutumes de vie, de culture et d'environnement d'entraînement d'entraînement, nous avons construit des relations humaines avec respect en tant que camarades en quête de mêmes valeurs sur la même voie. 


Un des objectifs de l'entraînement du Budo est le développement mental de l'esprit. Le point de départ est la collision violente entre deux personnes combatives. Si l'on conserve une attitude égoïste dans ce cas de figure, il n'est pas possible d’améliorer sa personnalité, sa relation aux autres et ses qualités humaines. Dans les combats d'arts martiaux sont utilisés au maximum le cœur, les techniques et le corps, avec un état d'esprit spécifique et indispensable que l'on trouve dans les notions de Aïki : l'union du Ki ou plutôt la coordination du ki mutuel ; Kiatari : la projection du Ki.  
Cela fait partie du Kigamaé : le Ki de la garde, c'est à dire l'état d'esprit à partir de laquelle on peut ressentir et prévoir les mouvements de l’adversaire permettant des attaques et l'utilisation de techniques telles que ôji-waza, shikake-waza. 

Au travers de ces expériences de combat offensif-défensif, les budokas peuvent apprendre à s'harmoniser avec autrui : c'est à dire à cultiver un mental de qualité tel que le préconise l'enseignement dans les "Entretiens de Confucius" Washité Dôsezu, s'harmoniser, plutôt que se conformer. 

Ne nous attachons donc pas aux résultats : gagné, perdu ! frappé, ramassé ! mais partageons les expériences de l'esprit sincère… réfléchissez après l'attaque, remerciez après avoir "ramassé" ! 

Sumi sensei et Vincent Guadarrama (Photo Anne-Marie Chauvergne)


Le mot de Vincent Guadarrama, Président de la CRK DR NOUVELLE AQUITAINE

Fleur de cerisier et feuille de vigne, deux cultures aux antipodes qui se rencontrent à travers les arts martiaux que sont le Kendo et le Naginata et où chacun essaie de trouver l'harmonie en soi et avec les autres. Nous pouvons être admiratif et contemplatif de l'esthétisme de cette nature où le plaisir des yeux ou de la bouche s'amplifie à un moment donné et, parfois, jusqu'à l'enivrement. Que ce soit au Japon ou en France, l'une des forces de cette nature est également de pouvoir relier les gens entre eux, la plupart du temps sur une nappe pour partager ces moments éphémères bien précis. 

Si certains ne savent pas encore suffisamment déguster ces instants, il suffit simplement d'être plus attentionné, de prendre pleinement conscience de l'ici et du maintenant et de rendre disponible son esprit au monde qui nous entoure. La pratique des arts martiaux nous entraine à cultiver et à développer un tel état d'esprit. 

Ce 5e échange Bordeaux-Fukuoka est la rencontre de l'énergie du cerisier avec l'énergie de la vigne : il existe peu d'endroit où un tel évènement peut se produire, nous remercions de tout cœur M. et Mme SUMI ainsi que toute la délégation japonaise !    

5e RENCONTRE FUKUOKA BORDEAUX 2017 - LE CERISIER ET LA VIGNE

 
La 5e rencontre Fukuoka Bordeaux est terminée. Une nouvelle fois elle a engendré un grand enthousiasme chez tous les participants. 
Merci du fond du cœur à cette fantastique délégation japonaise conduite par Sumi senseï, 8e dan Hanshi qui nous a encadré et offert généreusement, avec bienveillance et gentillesse leurs conseils et leurs expériences.  
Un grand merci à Vincent Guadarrama, responsable du CRKDR et à toute son équiipe : Satoko Ihara, Pascal Avril, Frédéric Wiart, Guy Trottmann, Alain Thielen, Loïc Delalande, François Delage, Dominique Pouchard qui ont organisé et encadré bénévolement l'ensemble des manifestations. Sans leur travail rien n'aurait été possible.


En attendant les photos vous pouvez déjà regarder quelques vidéos sur notre page Facebook en accès libre EN CLIQUANT ICI

Anne -Marie Chauvergne





jeudi 6 avril 2017

Talent et Passion

Vous connaissez tous le talent en matière de  photographies et de créations visuelles d'Anne-Marie Chauvergne et de Dominique Lecoz, leurs sens aigus pour saisir le moment juste et répondre au mieux à la communication de nos disciplines.

Et bien nous avions deux talents cachés qui se sont révélés lors de la soirée organisée par l'ASSM pour la venue de monsieur et madame Sumi accompagnés de la délégation de hauts gradés de Fukuoka.

Je vous laisse juge, mais je doute que vous restiez insensibles à leur sens de l'harmonie.

Bravo donc à Adrien Sifre pour la photographie et à Nicolas Lorenzi pour la réalisation de la vidéo...Chapeaux Messieurs

JY Gorgé

Photo Adrien Sifre
Photo Adrien Sifre

Album de la soirée

https://vimeo.com/211110121 
Lien vidéo

Petit coup de pouce
Si vous ou d'en votre entourage, vous avez besoin de photos, photos à 360°, vidéos ou de gestion de vos réseaux sociaux, voici leurs sites


https://www.youtube.com/channel/UCzUCVGOk3qpPDLQWfBi8LNQ